Sélectionner la langue:

« Je suis toujours en quête de défis »

La jeune constructrice attache une grande importance à son évolution personnelle. C’est pourquoi elle aime se consacrer à de nouvelles tâches.

Interview avec Janina (25), planificatrice technique de systèmes dans la construction/statique dans le domaine PC Engineering de l’unité commerciale de constructions de lignes aériennes

Janina a suivi sa formation de planificatrice technique de systèmes chez les collègues de la téléphonie mobile. Suivre les projets de A à Z l’a tout particulièrement intéressée. En tant que constructrice dans le domaine de la construction de lignes aériennes, elle traite maintenant uniquement des projets partiels mais elle n’a pas hésité à saisir la chance qui s’offrait à elle de se lancer dans de nouvelles activités. La jeune femme de 25 ans suit actuellement des études en alternance de technicienne de construction en B.T.P. tout en suivant une formation continue en gestion de projets, microéconomie et gestion de contrôle. Janina reste sereine en pensant au défi de travailler en tant qu’une des rares femmes dans un domaine essentiellement masculin comme la construction métallique. Pour elle, ce qui compte, c’est que son travail lui plaise et la stimule.

Ça fait longtemps que la technique m’intéresse. Enfant, je préférais jouer avec un marteau plutôt qu’avec une poupée Barbie et j’aimais bricoler avec mon père. J’ai fait mon stage d’un an pour mon baccalauréat professionnel comme dessinatrice en bâtiment dans une entreprise familiale spécialisée dans la construction métallique. C’est ainsi que j’ai décidé de suivre une formation de planificatrice technique de systèmes dans la construction métallique et acier et j’ai donc commencé à travailler chez EQOS Energie.

Non, je n’en ai absolument pas l’impression. Il y a quelques planificatrices techniques de systèmes mais pas dans le domaine de la construction. Quand je me rends sur les sites de mâts ou sur les chantiers, je suis souvent la seule femme mais cela ne me gêne pas de travailler dans un domaine masculin. Le travail est vraiment passionnant et m’intéresse beaucoup et c’est pourquoi la question ne se pose pas vraiment. Parfois, le ton est un peu rude mais je réponds du tac au tac (elle rit). Les collègues me prennent tout aussi au sérieux qu’ils le font entre eux et pour moi, c’est très important. La collaboration fonctionne bien.

Chacun a sa propre façon de réaliser des dessins. Quand les constructeurs et dessinateurs en charge d’un projet se connaissent – comme c’est le cas chez nous – nous savons tous immédiatement qui a réalisé le dessin mais au final, les résultats sont identiques. Nous discutons beaucoup au sein de notre équipe et nous nous soutenons mutuellement pour les nouveaux projets sur lesquels nous n’avons encore jamais travaillé. Si l’un d’entre nous connaît une approche différente ou sait comment réaliser une tâche, il partage ses connaissances avec les collègues.

» J’aime bricoler et me pencher sur les problèmes difficiles à résoudre. «

C’est fou mais je le remarque toujours quand nous sommes confrontés à des difficultés constructives. J’aime bricoler et me pencher sur les problèmes difficiles à résoudre. Je suis super heureuse quand j’ai trouvé une solution. J’aime le chemin à parcourir et les réflexions qui mènent au but. Ce sont probablement ces défis que je trouve si passionnants dans mon métier.