Sélectionner la langue:

« Mon travail me plaît »

Le travail quotidien dans la comptabilité débiteurs est tout sauf ennuyeux. Les tâches à effectuer garantissent un travail varié.

Interview avec Claudia (44), de la comptabilité débiteurs de l’unité comptabilité

Claudia prouve que spontanéité et organisation ne s’excluent pas mutuellement, non seulement dans son travail au quotidien mais aussi dans la vie privée. Après 42 années passées à Sarrelouis, cette Sarroise a décidé de s’installer à Vienne. Elle est partie du bon pied grâce à son talent d’organisatrice et se sent parfaitement à l’aise dans sa patrie d’adoption. Elle travaille pour le service de comptabilité d’EQOS Energie depuis 2017.

Le matin, je m’occupe d’abord de la comptabilité de la banque avant de me consacrer à mes autres tâches. Lorsque je prévois certaines activités, les journées ne se passent finalement pas toujours comme prévues. Certains jours, je n’ai effectué que 20 % des choses à faire, les 80 % restants se composent de tâches inattendues, survenant de façon spontanée. Si les collègues ont par exemple besoin que je leur fournisse un renseignement, je m’en occupe d’abord car ce sont mes clients internes. Il faut que je sois flexible mais les travaux comme le bilan annuel ne peuvent pas être reportés. Il s’agit donc de bien s’organiser et de respecter les délais.

» La collaboration fonctionne bien, même si nous ne sommes pas assis directement les uns à côté des autres. «

C’est à peu près pareil. Extraits de compte, comptabilité des débiteurs, contrôles des centres de coûts et des comptes fournissent les chiffres pour mon travail mais nous sommes également en contact avec les collègues pour de nombreux thèmes différents. Nous nous occupons surtout des chefs de projet et des assistantes de projet de tous les sites. Nous travaillons beaucoup par téléphone ou par courriel. La collaboration fonctionne bien, même si nous ne sommes pas assis directement les uns à côté des autres. Nous devons souvent nous concerter en raison des questions et des contrôles nécessaires. Les chiffres et les échanges personnels sont donc étroitement liés.

Chez nous, le travail en équipe fonctionne très bien. J’ai déjà fait d’autres expériences dans ce domaine. Nous avons tous nos domaines de responsabilité mais nous devons également maîtriser les autres sujets. Nous nous remplaçons mutuellement pendant les congés et à chaque fois que cela s’avère nécessaire. Nous nous entendons très bien et, quand il y a beaucoup de travail, nous nous serrons les coudes. C’est la seule façon de pouvoir faire notre travail correctement.

Absolument ! Dès l’école, je savais que je travaillerai comme employée de commerce. J’aime travailler avec les chiffres, j’ai une bonne compréhension des mathématiques. Je travaille avec précision, ce qui est indispensable dans ce métier. Il faut faire preuve d’un grand esprit d’organisation et de fiabilité et les tâches que j’effectue sont variées. Suite à des changements législatifs, il est important de rester informé et c’est pourquoi j’en apprends tous les jours. Je ne m’ennuie donc jamais. Cela me plaît vraiment beaucoup.