Sélectionner la langue:

« Apprendre le métier sur le tas »

Manfred est ravi de transmettre sa longue expérience de la technologie ferroviaire à ses jeunes collègues.

Interview avec Manfred, chef adjoint du département technique, sur son travail dans le domaine de la technique ferroviaire

Manfred (67 ans), de St. Valentin, est un des doyens et un des meilleurs dans la construction de lignes caténaires en Autriche. Il pourrait profiter d’une retraite amplement méritée mais il préfère transmettre son savoir. La prochaine génération des lignes caténaires chez EQOS Energie profite vraiment de son expérience.

Chez nous, la sécurité au travail est un critère décisif. Je mets toujours l’accent sur cet aspect en travaillant avec les jeunes techniciens. Notre travail comporte des risques mais ils restent calculables. La sécurité et la santé sur le lieu de travail dépendent avant tout d’une bonne planification du projet. Dans notre métier, nous ne pouvons en aucun cas tolérer les négligences. Si le travail est effectué avec précision, les risques sont minimes et il est important de faire preuve de bon sens. C’est d’ailleurs à ce bon sens que j’en appelle chez les jeunes techniciens.

Dans notre service, nous avons tous de bons rapports de franche camaraderie. Certains spécialistes en technologie ferroviaire d’EQOS Energie vont même jusqu’à habiter dans la même commune. Nous nous voyons parfois les week-ends et mon fils n’y fait pas exception mais, en tant que chef-monteur, il est plus souvent sur le terrain que moi. Mais notre collaboration se passe aussi bien qu’avec tous les autres monteurs. En cas de problème et s’ils ne savent plus quoi faire, ils m’appellent. Je ne fais aucune différence entre les collaborateurs.

» Je pense que si la société se porte bien, je me sens bien également. «

J’aurais déjà pu prendre ma retraite normale dès le mois de juillet 2012 mais il y a eu des changements de personnel. Je n’ai alors pas hésité une seconde à proposer de rester une année supplémentaire pour continuer à soutenir notre jeune équipe. J’aime travailler avec eux et partager mes connaissances avec les jeunes recrues. Je pense que si la société se porte bien, je me sens bien également. D’une année supplémentaire, je suis maintenant passé à quatre. Mais là, j’ai prolongé mon contrat pour la dernière fois. Après, c’est décidé, j’arrête – pour le moment …

Je suis particulièrement fier des projets que nous avons réalisé à la gare principale de Linz. Nous y menons des projets de diverse envergure depuis 2012. Étant donné que la gare principale de Linz est une des plus grandes d’Autriche, les travaux sont souvent très complexes et exigeants. Les différentes phases de construction des projets se sont parfois étendues sur plusieurs années et la coordination avec les autres corps de métier a parfois nécessité un talent organisationnel très développé. Étant donné que les transformations sont effectuées pendant que la gare reste en activité, nous pouvons toujours débrancher uniquement quelques sections de lignes en postes de nuit les week-ends. Notre travail n’est donc sans danger. Pour les travaux complexes, nous employons toujours si possible la même équipe, qui connaît parfaitement la situation sur place, ce qui nous permet de réduire les dangers au strict minimum. Les projets s’y sont déroulés sans heurts et nous avons reçu la confirmation du client disant qu’il était extrêmement satisfait. Cela m’a vraiment fait très plaisir.