Sélectionner la langue:

EQOS Energie régule le système de circuit d’énergie de la nouvelle centrale hydroélectrique de ÖBB à Obervellach

Pour que les personnes et les marchandises puissent être transportées quotidiennement par le train dans le respect de l’environnement, les chemins de fer ont besoin d’un approvisionnement en courant électrique ferroviaire « vert ». Le nouveau projet de la centrale électrique de ÖBB à Obervellach (Carinthie) va contribuer dans le futur à ce que ce courant puisse continuer à être produit majoritairement à partir d’une source d’énergie durable, l’énergie hydraulique. Pour ce faire, les deux centrales existantes de Obervellach I et de Lassach seront fermées après respectivement plus de 90 et 110 ans d’exploitation. À l’avenir, c’est la centrale de Obervellach II qui produira le courant ferroviaire. L’eau des ruisseaux Mallnitz et Dösenbach sera captée et acheminée via une galerie d’eau de près de quatre kilomètres de long et d’environ trois mètres de diamètre vers une galerie de stockage souterraine d’une capacité de 60.000 mètres cubes. De plus, l’eau du Kaponigbach approvisionne, via une conduite sous pression, une petite centrale hydroélectrique de 50 Hertz pour ses propres besoins, avant d’être également acheminée vers la galerie de stockage. La production d’énergie durable sur le site de Obervellach peut ainsi être augmentée de plus de 35 % par rapport à aujourd’hui.

EQOS Energie assure le circuit d’énergie vital de la centrale électrique

La société EQOS Energie Österreich GmbH a été chargée par ÖBB Infrastruktur AG d’installer dans la nouvelle centrale l’ensemble du système d’approvisionnement en électricité à usage propre. « En tant que maître d’œuvre de la mise en place de l’approvisionnement en électricité à usage propre, nous sommes en quelque sorte responsables du ‘circuit sanguin’ de la centrale », explique Markus Mairhofer, responsable du Profit Center EQOS Energie en charge des sous-stations Autriche Centre. « Nous construisons le ‘circuit sanguin’, c’est-à-dire les arrivées électriques que nous branchons à tous les niveaux. Cela permet d’assurer l’approvisionnement électrique permanente de tous les systèmes moteurs et appareils nécessaires au fonctionnement dans la centrale – en quelque sorte les organes de la centrale ». À l’instar d’un médecin interne en médecine, l’équipe d’experts de EQOS Energie doit connaître et gérer les domaines les plus divers du système de la centrale, réguler et maintenir le circuit.

Un large éventail de tâches techniques nécessite un travail complexe de mise en réseau

Le contrat de construction, qui se lève à deux millions d’euros, comprend la planification et la réalisation d’installations de commutation de 20 kV avec 28 kilomètres de câblage, de transformateurs, de distributions principales basse tension, du génie civil et des systèmes de protection contre la foudre, ainsi que la documentation électrotechnique globale. « Ce qui est particulièrement passionnant dans ce projet, c’est la diversité des tâches techniques ainsi que les exigences qui découlent de la situation géographique du projet de la centrale électrique », souligne Mairhofer. « Nous travaillons sur six sites différents, répartis sur trois vallées voisines de la vallée de la Möll, en grande partie dans des galeries et en terrain montagneux. Dans ces conditions, une tâche apparemment simple, comme par exemple transporter un tambour de câble là où il est nécessaire, peut représenter un véritable défi ».

Une expertise technique complète et une communication transparente

EQOS Energie est l’un des principaux prestataires de services pour les infrastructures de réseau complexes. Grâce à sa longue expérience et à sa grande expertise technique, l’entreprise dispose d’une équipe de spécialistes très diversifiée. Uwe Trampnau, gérant de EQOS Energie et responsable de la Business Unit Technologie d’énergie, souligne les qualités particulières de la gestion du projet : « L’équipe ne se distingue pas seulement par son savoir-faire technique, qu’elle a déjà démontré dans de nombreux projets liés aux installations de production d’énergie. Leur force particulière réside dans la communication transparente avec le client – de l’établissement de l’offre à la réception ».

Les travaux de montage de la centrale électrique de Obervellach débuteront en mai 2022. Le montage des stations dites « extérieures » et du réseau moyenne tension débutera au quatrième trimestre de l’année. Les essais de fonctionnement de l’ensemble de l’installation sont prévus pour le printemps 2024. Uwe Trampnau ajoute : « Les activités dans le domaine de la production d’énergie, grâce auxquelles nous rendons les centrales électriques, les sous-stations ou les installations électriques prêtes pour l’avenir, font partie de nos compétences clés. Nous nous réjouissons de pouvoir réaliser cette tâche importante et de pouvoir soutenir de manière décisive la ÖBB dans la production d’électricité ferroviaire propre ».